Patrimoine

Un film de l'atelier "Le travail, pourquoi faire ?"

     Durant près d'un siècle, on a fabriqué des engins agricoles dans les usines Garnier de Redon. Aujourd'hui, les artistes redonnent magnifiquement vie aux friches. Sur les images de ses oeuvres et de l'usine abandonnée, deux anciens ouvriers témoignent de cette vie passée, brutalement arrêtée.

Redon / 10"22 / 2015

Un film de Quentin Lejas

Les anguilles de Saint Perreux

    Claude a hérité de son père l'amour du terroir et du travail bien fait. Tous les ans, l'hiver venu, il renoue avec la tradition de la fabrication du cidre. Soucieux de transmettre son savoir, il initie Alain, un ancien collègue de travail, au remontage du vieux pressoir familial.

Sérent / 30" / 2016

Un film de Gérard Tougait

Claude, celui qui sait

Extrait de la série "Le bonheur en question" A Saint-Nicolas-de-Redon, l'ancienne usine Sebilleau-Semes est devenue une vaste friche industrielle depuis 1991. L'association Les amis du Transformateur a pour vocation de rendre à la nature cet espace progressivement en inscrivant des nombreux ateliers et chantiers bénévoles. Elevage de vaches nantaises, aménagement de la dalle, jardin potager, apiculture. Le temps d'un chantier partagé, les bénévoles nous livrent ce qu'ils viennent chercher dans ce projet collectif.

Saint Nicolas de Redon / 10'44''/2017

Un film de Jean-Claude Cogrel

Le Transformateur
 
Vie associative

 

 

 

 
Environnement

 

 

 

Les feux de la Saint-Jean, sont connus dans toute l'Europe. Ils font partie de ces traditions ancestrales héritées des fêtes païennes célébrant le soleil et l'avènement des moissons. C'est à cette occasion que, depuis 2002, à Sérent, les habitants des quartiers se retrouvent, autour de l'une de leur six chapelles, pour préparer les fagots et la fête autour du repas qui précèdera l'allumage de la fouée. Moments de partages et convivialité sont au rendez-vous

Sérent / 26 min / 2019

Un film de Gérard Tougait

La fouée

"Si l’expérience se cultivait… on sèmerait des graines de gestes anciens et on les laisserait pousser !"

 

Dans le cadre du projet « appropriation de leur territoire par les jeunes du Pays d’Auray » financé par le fond européen leader, l’Ecomusée de St-Dégan a proposé à des jeunes d’expérimenter la culture du seigle avec la traction animale. Pour eux c'est une belle occasion de découvrir des gestes anciens, de réfléchir à l'effort et au temps qu'implique ces techniques si éloignées du monde moderne, à leur rapport à la terre, à l'animal, au travail et à l'écologie.

 

L’Ecomusée de Saint Degan, se veut un acteur dans la transmission du patrimoine rural ancré dans le territoire et tourné vers l’avenir. Il ne s’agit pas de dire « c’était mieux avant » mais de proposer des repères , de faire découvrir et expérimenter pour que les graines de cette expérience surgissent d’autres voies.

Saint-Dégan et Crac'h / 32 min / 2019

Un film de Françoise Bouard et de Régis Blanchard

Cultiver l'expérience